CR Defi Raid Passion 2012

Défi Passion Raid Nantes   Mardi 8 mai 2012

Je tiens à féliciter toutes les équipes de raid landes qui ont participé au défi passion raid Nantes.

Super raid de très bon niveau.         Vu les conditions dû au terrain et au climat, il fallait du courage pour finir la course.

Bravo au 2 équipes féminines qui finissent sur le podium, Caro et Evelyne 48 ème au général et 3 ème féminine du raid Expert et Christiane et Lydie 89 au général 2 ème au raid découvert. ( sincèrement bravo au filles qui portent haut et avec courage les couleurs de raid landes. Rien n'était facile ) 

Pour notre équipe, je tiens à féliciter Olivier, qui n'a quasiment pas fait d'erreurs en orientation malgré la fatigue. ( Je pense que tous les deux nous avons manqué d'énergie suite au super trail de Nantes )

Jean Paul

p1030565-1.jpgp1030571-1.jpgp1030570-1.jpg

p1030564-1.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 + Classement RLA     + Classement    

 + Compte Rendu par Jean Mi. B. "Le temps est pluvieux. Au briefing, on nous annonce des conditions très difficiles ..."

DEFI PASSION RAID NANTES

Mardi 8 mai 2012

Réveil 3h45

Direction la Paquelais pour participer avec mitou au Défi Passion Raid Nantes .

Le temps est pluvieux. Au briefing, on nous annonce des conditions très difficiles (chemins boueux, ou inondés).

Départ 8h00. Nous sommes les deuxièmes à nous élancer sur l’épreuve CO1 (tps limite 1h30) à la suite de Jean François et  Jérôme. Dès le début, nous hésitons alors qu’il faut suivre simplement les rubalises jusqu’au départ mentionné sur la carte. Très rapidement on se ramasse tous les deux dans un chemin inondé. Au moins, on est tout de suite mis dans l’ambiance. Nous perdons le fil de la carte sur 2-3 balises et perdons du temps. On rentre avec 3 balises non pointées sur 20.

On enchaine avec la VTT’O (tps limite 1h00). On commence mal l’épreuve en hésitant sur le chemin à suivre. On perd du temps à nouveau. La suite ne se passe pas trop mal mais nous finissons hors délai, on se prend 50min de pénalité ! Il nous manque en plus 5 balises sur 12.

Les conditions du bike & run sont très difficiles. Sur ces chemins boueux, celui qui court est toujours à la recherche d’appuis stables et celui qui est en vélo galère. Très éprouvant !

Nous partons ensuite pour la 4ème épreuve (VTT1 suivi d’itinéraire). Nous sommes déjà à 3h40 de course ! Mitou joue tactique. Pour  arriver dans les temps au PC 3 (6heures de course), nous décidons d’éviter la première spéciale chronométrée. Nous reprenons l’itinéraire au niveau de la balise 2. On laisse donc 1 balise sur 5 (30min  de pénalité) mais on récupère du temps par rapport à la porte horaire sans compter l’énergie qu’on aurait laissé dans ces chemins.

On attaque l’épreuve CO2. C’est une course orientation mémo  alternée avec des azimut-distances. Le tout avec des échelles différentes. Mitou est gêné par des crampes mais on enchaine bien les postes, tout roule jusqu’à la balise O qu’on ne trouve pas.  A partir de là tout par en vrille, on met un temps fou pour trouver les 3 dernières balises.

A l’arrivée de la CO2, on nous annonce que la porte horaire est allongée d’une demi-heure. Mais vu le temps qu’on à passer sur cette CO, c’est mission impossible !

Pendant l’épreuve VTT2,  je ressens de la fatigue et j’ai de plus en plus de mal à revenir sur Mitou après avoir pointé les balises. Le ravitaillement au PC 3 est le bienvenu.

Comme prévu nous arrivons hors délai et ne pouvons pas participer à l’épreuve CO3. Près de la moitié des équipes sont dans notre cas.

Pour la dernière épreuve  VTT3, on trace les balises avec un carré de report ce qui est une nouveauté pour nous. Heureusement qu’Olivier et Jean Paul sont à coté pour vérifier nos traçages sinon je ne suis pas sur qu’on aurait eu les 7 balises ! On arrive à Saint Etienne de Montluc  vers 16h30.

On termine cette journée par une épreuve de tir à l’arc. Je mets mes 2 flèches lamentablement à coté. On reprend 10 minutes de pénalités.

Dur journée, pour un raid rendu costaud par les conditions  climatiques des semaines précédentes et pour nous au niveau orientation, il y a encore du boulot!

Jean Mi B.

 

Ajouter un commentaire