Grand 6666 Raid - 11/12 juin 2016

Grand 6666 Raid - 11/12 juin 2016

Flyer a5 2016 site 1Après quelques négos, nous décidons de nous inscrire au GR6666, un beau cadeau au pied du sapin… la prépa fut régulière, bien épaulé par nos amis de Raid Landes. La côte est donnée à 10 contre 1 pour l’abandon mais je ne désespère pas, les bookmakers étant soit jaloux de mon physique atypique, soit m’accompagnent pour la course (bozo et dada) . Au cours de séance spécifique, j’entends même notre nouveau président mais néanmoins frère  insister auprès de bozo et David pour s’aguerrir au port de charges lourdes, pour me porter sapristi …
Bref, on part le jeudi direction l’hérault. Nous logeons chez ma belle-mère au centre du parcours, l’accueil est somptueux. Le vendredi, ballade dans la région, visite du musée de la cloche, et on file chercher nos dossards, la pression monte un peu. 20160610 165209

Le départ est donné à 6h du matin, on enchaine les 30 premiers tranquille mais plus vite que prévu, nos supporters vont nous louper au km22. Les 31 kms passent en 4h30 et nous ne sommes pas trop entamés.  De 30 à 60km,il fait beau 25°C, du vent mais on en prend plein les mirettes, une bien belle région, on gère. Arrivée dans le caroux, et là, c’est plutôt le caillou qu’on devrait dire. Ça grimpe, çà descend , tactiquement et techniquement c’est pas terrible pour des gars du bocage. Je galère un peu, beaucoup, à la folie mais mes 2 compères chantent, dansent et m’encouragent. Sans eux, je serais retourné à ma cochonaille et match de l’euro  (il y avait Suisse-Albanie donc j’ai continué).
On arrive à la base de vie vers 1h du mat’,pas une binouze en vue… on se change, un peu de massage, on mange puis sieste de 45’.
On repart en marchant (comme en arrivant en fait), on double un mec qui marche en dormant ; c’est la partie « chiante» où on a passé  2 h sans se parler, un record. La nuit est longue même pour Bozo qui est un oiseau de nuit. On se refait une sieste de 15 minutes au 97kms. Le soleil est levé, on va pas y cèder maintenant. Bientôt dépucelé des 100 bornards.
20160611 092704Les dernières montées sont raides, Bozo ne fait plus le clown dans les descentes mais toujours près à taper la pose pour une photo, david a mal aux cervicales… et ben oui, à force de courrir et d’attendre en se retourant…. Et pour moi, ça va plutôt bien, le moral est super bon, l’avantage d’être en équipe.
L’arrivée sur Roquebrun après 29h17 de course (ou marche ou sieste) est poignante. Un super moment de partage, d’effort, de convivialité. Merci les gars car sans vous, je n’aurais jamais réussi. On oubliera de préciser que le premier a mis 14h00  

Au bilan :
120 kms, 40% abandon, 7000m de dénivelé, 10litres d’eau, 0 binouze, pas une clope pour bozo, -3kg à la bascule, des souvenirs pleins la tête : on remet cela quand vous voulez.
PS : il change le parcours tous les ans, donc même si Carl et Manu vous faites un meilleur temps, on aura une excuse.
PS2 : sur le parcours, on a pas été gentil avec Antoine Guillon , l’organisateur, on regrette car tu n’y es pour rien…
                                                                                                                                                       Jérôme

Img 415920160611 18192920160611 13090320160611 13085820160611 120039

Logo album petit

Img 4183

Ajouter un commentaire