Marathon Médoc

 

Marathon le plus long du monde - 10 septembre 2016

Marathon du medoc affiche 2019LE MEDOC, UN MARATHON QUI VAUT LE COUP D'ETRE COURU


C'est le rendez-vous que s'est donné la famille PIFFETEAU pour ce mois de septembre. Programmé de longue date, puisque les inscriptions se sont faites dans le courant du mois de mars … les 8500 places sont raflées en moins d'une semaine. Il ne faut pas louper le coche sinon il faut attendre un an de plus.

Vendredi soir, direction bordeaux puis Pauillac en remontant l'estuaire par le sud. Les dossards distribués jusqu'à 23 heures, cela fait un peu juste pour ceux qui travaillent qui ont des fins de semaine professionnelles tardives.

Un marathon qui nous tient à cœur (les enfants) puisqu'il y a 18 ans, notre père était présent (1998) pour courir l'unique marathon de sa vie déguisé en loup. Pour l'occasion, nous avons revêtu le costume des trois petits cochons puisque ma sœur qui était également partante pour le courir, est enceinte et de mariage.

Départ donné à 9H30 en une seule vague, plan vigipirate oblige, 6 minutes pour franchir la ligne de quoi vous donnez des fourmis dans les jambes. 74 nationalités, beaucoup d'asiatiques …Arton118 4 comme quoi le bon vin français est très apprécié à travers le monde. Un flux de coureurs très dense dans les rues de Pauillac pour déguster le premier verre de rouge (un fond bien sûr). Km2 un petit déjeuner avec croissants et cannelés bordelais, tout cela arrosé d'un verre de médoc. Les premiers kilomètres sont un peu compliqués avec le nombre de coureurs … on slalome comme on peut pour prendre notre rythme. Il faut attendre les km7 – km8 pour voir le peloton se dilué. Les châteaux s’enchaînent … Km10, le château de Beychevelle … Km15, le château Lagrange ...

Le semi est passé en 2H04, on enchaîne les kilomètres, les châteaux, et les ravitaillements solides … on sera plus lourd à l'arrivée qu'au départ. Km25, c'est le mur pour mon petit frangin Christophe. Plus d'énergie et un mal de jambes qui devient de plus en plus tenace, il décide rapidement de ne plus boire de rouge (quel dommage de se priver de si bons breuvages). Je pense que le manque d’entraînement se fait sentir. On commence à alterner marche et course pour rester grouper … les 3 petits cochons sont souvent encouragés, et on reste à notre place souvent avec les mêmes coureurs. Médoc - Saint Julien – Beychevelle – Haut Médoc – Saint Estèphe … le liquide est très souvent rouge mais très compliqué à différencier, une chose est sûr, il est excellent. Quelques noms très réputés avant le km30 : château Mouton Rothschild. Km32,  château Laffitte avec un magnum 2010 à vendre à 100 euros et ce n'est pas le plus cher. Km35, château Phélan Ségur et on attaque la dernière ligne droite de 5 kms le long de l'estuaire avec un festival de dégustations … ils ont mis le paquet sur la fin de parcours.

Pour commencer Km37 des huîtres du bassin d'Arcachon (12000 d'ouvertes pour l'occasion) avec un entre deux mers pour faire couler, délicieux. Km39, des morceaux d’entrecôte de bœuf, un régal. Km40, une bosse de mais cuite, excellent ca fond dans la bouche et pour finir Km41, un blanc, un rosé et un rouge avec un morceau de fromage … je crois quand 5 kilomètres, on vient de faire notre repas de midi. Il est 14H15, on passe la ligne en 4H48, quelques secondes de mieux que notre papa, c'était également le défi de l'épreuve. Christophe finit bien cuit, il ne pensait pas qu'on pouvait avoir aussi mal aux jambes, Yann lui, bien préparé, finit très bien sans avoir connu le mur avec un mal de genou. Moi pour ma part, j'ai adoré cette course qui allie sport, gastronomie, œnologie et convivialité, tout ce qu'on aime.

Un marathon à faire si vous avez l'occasion entre potes ou en famille, ou pourquoi pas en sortie club. Avec une barrière horaire à 6H30, cela laisse le temps d'apprécier, même pour les moins rapides et les moins endurants. 85 euros l’inscription à 3H30 de chez nous, ce marathon reste très accessible et raisonnable vus les domaines dans lesquels le parcours passe … plus de 25 châteaux.

Une course en plus à noter dans les agendas pour le 2ème week-end de septembre.

Manu.

P1000795 2 1Dsc02843 3Dsc02841 3Dsc02827 3

Logo album

Ajouter un commentaire